"Music is the cup that holds the wine of silence. Sound is that cup, but empty. Noise is that cup, but broken.”

Robert Fripp


09/08/2017

Anaïs Maviel


Anaïs Maviel est une vocaliste, multi-instrumentiste, compositrice, enseignante et curatrice basée à New-York. Eblouissante de maîtrise, tant vocale qu'instrumentale, elle incarne la folk-music et le free dans ce qu'ils ont de plus radical et de plus généreux.
Inspirée par les réflexions d'Edouard Glissant autour de la Créolisation, elle associe son travail aux courants inextricables qui meuvent les espaces et les personnes, entre différents temps et lieux.

Anaïs Maviel is a vocalist,  multi-instrumentalist, composer, educator and curator. Her recent work has been focusing on the function of music, understood in traditional societies as essential to settling common grounds and addressing Relation. Inspired by Edouard Glissant's reflections on Creolization, she has associated her work with the inextricable currents that move spaces and people between times and lands. 




"My aesthetics locate somewhere deep in water flows, where things are originally formless, where there is no difference between music and art, between art and life, life and freedom. I aim to express fearlessness, great things that I cannot put into words, relating to multiple layers of reality at the same time. This can take many forms, resemble various aesthetics, & lives in transformation." Anaïs Maviel in Jazznightnow

"... ce qu'Edouard Glissant appelle créolité contient en mémoire et en puissance une mondialité multiple et mutante. Parce que mes gestes, les sons que je poursuis, révèlent d'eux-mêmes une culture hybride en déplacement, je ne fais que laisser le mélange apparaître..." Anaïs Maviel in Revue et Corrigée - Juin 2017



 
Elle collabore avec différents combos et projets tels que The 12 Houses, Ohoüe, et bien d'autres artistes, et, également, dirige le Cross Breath Quintet ainsi que le Triple Trio.

To buy / to listen to: "hOULe" sur BandCamp

et ici "les gens de la mer #1"

06/08/2017

Italian kitsch' jewels

Pour l'été, sur vos chaudes terrasses, quelques bijoux italiens de la fin des années 50 avec le célèbre chanteur napolitain Renato Carosone.
Avec deux extraits de films de cette époque où le cinéma se fichait d'une colométrie extravagante et extasiante!

For your summer and your warm terraces, some Italian jewelry from the late 50s with the famous Neapolitan singer Renato Carosone, with these two movie’ excerpts when the cinema did not care about extravagant colometry!





D'un autre genre, le très fameux Marino Marini et son Quartetto fait ses débuts du clip à l'italienne avec "Petronio"...
mais bien sûr tout le répertoire de cet artiste est à réécouter intégralement et à re-découvrir pour ses exotismes divers (instrumentations, rythmiques, styles...) ses dentelles de parties de guitares qui nous ravissent depuis toujours.

Also the famous Marino Marini and his Quartetto at their  Italian beginnings with "Petronio" Don’t forget to listen again their whole repertory and to re-discover their various exotisms (instrumentations, rhythmic, styles ...) and the laces guitar parts that have always delighted us.

01/08/2017

27/07/2017

Cuba si!


Cuba si!
La passionnante émission estivale ”Carrefour des Amériques”, série de 62 épisodes déjà diffusés, est à écouter ou podcaster sur France Musique.  
Produite par Marcel Quillévéré, les épisodes de "Carrefour des Amériques" évoquent les différents genres de musique pratiqués sur l'île de Cuba depuis le XVIIème siècle, tout comme le célèbre essai "La musique à Cuba" (1946) d'Alejo Carpentier qui reste l'ouvrage d'autorité sur ce sujet.

Sur une période de quatre siècles, on y croise des 
figures célèbres aussi différentes que Louis Moreau Gottschalk et Celia Cruz, Paul Morand, Robert Desnos, Rita Montaner, "Maria la O" et Ernesto Lecuona, Gershwin, Jack Kerouac, Kirsten Flagstad, Hemingway, la "Guajira Guantanamera", Charles Münch, Stravinsky, Los Compadres et de très nombreux autres encore.
 

A relire également, l'essai du philosophe Alain Menil intitulé "Retour au Latino Bar" autour de l'idée du "blues tropical" et les meilleurs moyens d'y remédier. A écouter, au long de cette étude, un formidable best-of des musiques cubaines du XXème siécle.
 
http://latinobar93.blogspot.fr


As an historical trip along Cuban music activity, the radio-show ”Carrefour des Amériques”, a serie of 48 episodes, is now downloadable as podcasts on the French radio France Musique.
Produced by Marcel Quillévéré, the different periods of ”Carrefour des Amériques” follows the famous essay ”La música en Cuba” (1946) by Alejo Carpentier.



Following the chronological musical activities in Cuba from the XVIIth century to our contemporary times, you will cross Louis Moreau Gottschalk and Celia Cruz, as well Paul Morand, Robert Desnos, Rita Montaner, Maria la O and Ernesto Lecuona, Gershwin, Jack Kerouac, Kirsten Flagstad, Hemingway, la "Guajira Guantanamera", Charles Münch, Stravinsky, Los Compadres and many many other famous figures.

Don't forget the Alain Menil’s essay (in french language)  "Retour au Latino Bar" around the idea of the ”tropical blues” and the way to escape it: across a most amazing cuban hits’ florilége to listen to.

24/07/2017

Grooves (4) - Symmetry


"Symmetry" is a music by the scientist and artist  Max Cooper
& the London-based pianist and composer Tom Hodge
with a video by Kevin McGloughlin in 2016.

"...Symmetry is one of the most fundamental principles of nature, and also forms the basis of music...
Symmetry is the idea that one aspect of a system can change while another remains constant...
The idea of Symmetry was explored in the video by Kevin McGloughlin, using simple symmetrical forms (primarily the circle), and symmetrical operations applied to them - rotations, translations and reflections...
The audio track originally came from preparations for a live piano and electronics show with Tom Hodge. I had some chords and glitches we were playing with in combination with a simple piano motif..."
Max Cooper

 
 

17/07/2017

Drum-Machines


"Drum-Machines" est un projet initié par eRikm avec "Les Percussions de Strasbourg", lors d'une résidence de recherche en septembre 2015.

Considéré comme un virtuose des platines et des arts sonore, eRikm, depuis son expérience première de guitariste jusque dans ses recherches plastiques et visuelles, prend le risque d'échapper à toute tentative de catégorisation hâtive. Il ne cesse jamais de traiter les matières sonores comme un organisme vivant, exposé au risque de l'accident comme à celui de l'unisson.
Il a collaboré avec Luc Ferrari, Otomo Yoshihide, Catherine Jauniaux, Jérôme Noetinger, Christian Fennesz, Phil Minton et bien d'autres encore...

 
pic by Isabelle Meister 2009

"Drum-Machines" est une commande des Percussions de Strasbourg et du GMEM de Marseille: c'est un oeuvre mixte pour 4 percussions et électronique en temps réel d'une durée de 50 minutes.
Composition et production musicale: eRikm 
Effectif : 4 percussionnistes et eRikm (électronique)

Vitesse, pulsation, timbre et instruments sont soumis aux nombreux détournements de machines réelles ou virtuelles. Les matériaux sonores et instrumentaux enregistrés ou (ré-)interprétés reflètent autant la mémoire que l’imaginaire des musiciens, ils sont le fruit du geste incarné par chacun, qui se réinvente et se métamorphose au contact de la machine. "Drum-Machines" est une préméditation: l’échange entre deux aires musicales s’inscrivant dans le XXIe siècle, celles des musiques contemporaines et électroniques.